Forum de discussion pour tous ceux qui se sentent à part, qui sont indigos, qui ont envie de parler magie, féerie, musique, livres, légendes, celtique etc...
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionGroupes

Partagez | 
 

 Schizophrénie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Schizophrénie   Lun 21 Oct 2013 - 21:47

La schizophrénie fait partie d’une famille de maladies psychiatriques qu’on appelle les troubles psychotiques. Ces troubles psychotiques se caractérisent par l’apparition à certains moments d’une anomalie du traitement de l’information par le cerveau, entraînant une perception ou une interprétation fortement erronée de la réalité. Il existe plusieurs formes de psychoses.

Cette maladie est indépendante du sexe, du pays, de l’origine éthique ou bien encore de la classe sociale. Plusieurs champs de recherche sont aujourd’hui explorés pour élucider les origines de la schizophrénie. Et s’il a été prouvé que certaines personnes sont plus « vulnérables » que d’autres à cette maladie, les causes de la schizophrénie restent encore inconnues.

En revanche, on sait que la schizophrénie est une maladie éprouvante pouvant considérablement perturber la vie de ceux qui en souffrent, ainsi que celle de leur famille et de leurs amis.

La schizophrénie est souvent considérée, à tort, comme un « dédoublement de la personnalité ». Cette idée reçue s’explique en partie à l’origine même du terme « schizophrénie » qui provient des mots grecs schizo « séparé » et phrên « esprit ». Ces mots rappellent l’une des principales caractéristiques de cette pathologie : la dissociation mentale. Dans la schizophrénie, les processus de pensée, les sensations et les intentions n’interagissent plus pour former un ensemble cohérent guidant les actions d’une personne. En d’autres termes, une personne atteinte de schizophrénie peut ressentir de la tristesse lors d’une situation joyeuse ou encore rire alors qu’elle se trouve confrontée à une situation grave.

Les personnes atteintes de schizophrénie connaissent des bons et des mauvais jours, elles se sentent parfois déprimées, voire désespérées. Mais un traitement approprié peut contribuer à stabiliser les symptômes de la maladie. La compréhension, la communication et une thérapie de soutien sont également des éléments importants pour aider les personnes atteintes de schizophrénies à se stabiliser et mieux vivre leur vie.
Les signes fréquents de la schizophrénie

La schizophrénie peut apparaître à tout âge, même si les premiers signes s’observent le plus souvent à la fin de l’adolescence ou au début de l’âge adulte.

Les hommes développeront plutôt les symptômes de schizophrénie à la fin de l’adolescence, jusqu’à l’âge de 25 ans. Les femmes, quant à elles, présenteront des troubles schizophréniques plus tardivement, entre 20 et 30 ans.

La schizophrénie est caractérisée par l’existence de certains signes observables dans les propos et les comportements du malade et qu’on appelle des symptômes :

♦ les symptômes « positifs » : voir, entendre, sentir ou ressentir des choses qui n’existent pas. Ces symptômes regroupent différentes idées délirantes comme des idées de persécution (le malade est convaincu qu’il est espionné, poursuivi), de télépathie, de référence (le malade se considère au centre de tous les évènements), de science-fiction ou de paranormal.

♦ les symptômes « négatifs » : perte de motivation et d‘émotion, retrait social vis-à-vis des proches (famille et amis), modification des habitudes de sommeil, comportement asocial.

♦ les symptômes cognitifs : pensée confuse, incapacité à se concentrer, à terminer une phrasé ou un raisonnement.

L’intensité de ces symptômes est très variable d’un malade à l’autre, et tous les malades n’ont pas tous les symptômes. Par exemple les hallucinations sont très fréquentes mais 20% des malades n’en ont jamais eu. Ce signe n’est donc pas indispensable au diagnostic, mais il le rend souvent plus évident.

Chez une même personne, l’expression des symptômes est aussi très changeante au cours du temps.






Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Schizophrénie   Lun 21 Oct 2013 - 21:53

Mon mari en est atteint depuis l'adolescence, étant moi-même dans ce que l'on peut appeler le hors-normes de la société je n'ai rien remarqué quand je l'ai connu il y a 42 ans.
C'est un artiste, il peint, joue de la guitare d'oreille..........
C'est quand il a commencé à délirer que je me suis posée des questions.






Revenir en haut Aller en bas
avatar

Reflet d'argent
Reflet d'argent
Masculin Messages : 3551
Réputation : 5
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 42
Localisation : De l'autre côté du Miroir, of course!
Humeur : Âge et canonique
MessageSujet: Re: Schizophrénie   Mar 22 Oct 2013 - 12:26

ça a l'air d'une maladie assez lourde, non? comment le vivez-vous, toi, ton mari et tes proches?







☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Schizophrénie   Mar 22 Oct 2013 - 12:56

Maintenant qu'un bon neuro-psy a trouvé le bon médicament, il n'a plus de crises, c'est plus facile. Beaucoup de neuro- psy sont des marchands d'ordonnances et ne parlent pas avec le patient.
Avant, il m'a fait très peur, il a été en institut psychiatrique, cela n'a rien donné car le mélange des maladies n'est pas bon.
Ma fille était jeune et a eu peur d'avoir cette maladie qui peut parfois être génétique, mais il n'en est rien, elle étudie en ressources humaines.
Il est vrai que je doit tout assumer.






Revenir en haut Aller en bas
 

Schizophrénie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Schizophrénie
» Capitalisme et schizophrénie
» Vous avez dit schizophrénie ?
» Schizophrénie
» Obscure-Clarté : Schizophrénia.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Aside : Through the Looking-glass :: Le Grand Salon :: Le Savoir Relatif et Absolu-