Forum de discussion pour tous ceux qui se sentent à part, qui sont indigos, qui ont envie de parler magie, féerie, musique, livres, légendes, celtique etc...
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionGroupes

Partagez | 
 

 Pourquoi tant de violence ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

Ange Ténébreux
Ange Ténébreux
Masculin Messages : 2994
Réputation : 6
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 33
Localisation : dans une petite bulle en compagnie de ma petite Fée
Humeur : wouaouw
MessageSujet: Pourquoi tant de violence ?   Dim 11 Nov 2012 - 9:03

J'ai entendu dernièrement à la radio qu'il allait sortir un ènième film d'horreur genre saw, destination finale et autres...

Avec ça je n'arrête pas de me poser la question de savoir pourquoi il y a eu un tel boom pour ce genre de films où la violence est montré sans détour et de manière mal saine et justement particulièrement violente.

Est ce que c'est pour aller à l'encontre d'une autre tendance qui a eu lieu dernièrement comme les comédies musicales?







☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]La neige. C'est de la lumière dont la terre est couverte. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Des franges d'écume sur les rochers. Un vol de papillons blancs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.miroirauxfees.com
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Pourquoi tant de violence ?   Dim 11 Nov 2012 - 22:23

Je ne comprend pas non plus l'attirance des gens, pour voir la souffrance en 3D dans des salles de cinéma.

J'avoue à une époque avoir aimé le core... mais cela rester quelques tâches de rouges sur fond blanc.

Aujourd'hui, j'ai comme l'impression que les gens ont besoin de ce dégoûter visuellement, pour s'apprécier devant le miroir... affraid






Revenir en haut Aller en bas
avatar

Reflet d'argent
Reflet d'argent
Masculin Messages : 3557
Réputation : 5
Date d'inscription : 24/09/2009
Age : 42
Localisation : De l'autre côté du Miroir, of course!
Humeur : Âge et canonique
MessageSujet: Re: Pourquoi tant de violence ?   Lun 12 Nov 2012 - 10:24

Sinoke a écrit:

Aujourd'hui, j'ai comme l'impression que les gens ont besoin de ce dégoûter visuellement, pour s'apprécier devant le miroir... affraid

Ah, ça c'est bien possible... Une espèce de façon de se rassurer?







☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Pourquoi tant de violence ?   Lun 12 Nov 2012 - 14:49

Franchement, c'est une chose que je ne supporte pas, et je pense aussi que ça peut être un genre de phénomène de mode, ou alors, un besoin d'exprimer son côté voyeur, ou un mélange des deux.






Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Pourquoi tant de violence ?   Mar 13 Nov 2012 - 13:23

Vu depuis le temps que les films d'horreurs ou autres marchent très bien, ça peut plus être un phénomène de mode.

C'est plutôt pas mal qu'il y en ai en fait. C'est un défouloir comme un autre. Vu le niveau de stress su monde actuel, c'est pas plus mal de se défouler par procuration avec un film violent, plutôt que d'aller encastrer son voisin ou son collègue un jour d'énervement.






Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Pourquoi tant de violence ?   Mar 13 Nov 2012 - 20:00

oui, mais je trouve très grave d'avoir besoin d'un film comme "Saw" pour éviter de s'en prendre aux gens qui nous entourent...






Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Pourquoi tant de violence ?   Mar 13 Nov 2012 - 20:42

c'est pas un besoin non plus, je pense. Ca serait assez inquiétant si c'était nécessaire. C'est un moyen comme un autre de se calmer.

Les gens qui aiment ce genre de films ne sont inquiétants. A la limite, ce sont ceux qui les imaginent qui devraient faire peur XD






Revenir en haut Aller en bas
avatar

Reflet de niveau 5
Reflet de niveau 5
Masculin Messages : 1607
Réputation : 5
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 49
Localisation : dans les ténébres
Humeur : moral a 0
MessageSujet: Re: Pourquoi tant de violence ?   Mer 14 Nov 2012 - 9:13

Je pense que ce genre de films sont un reflets de notre société actuelle , une société ou la violence est la tout les jours du coup de klaxon jusqu'a la guerre en passant par les assassinats pour une poignée de pièces. Pour moi ces films représentent l'homme actuel dans toute sa splendeur (ce que je n'accepte pas et c'est certainement pour ça que j'adhère a l'esprit gothique )







☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Pourquoi tant de violence ?   Mer 14 Nov 2012 - 11:21

DRAVEN a écrit:
Pour moi ces films représentent l'homme actuel dans toute sa splendeur (ce que je n'accepte pas et c'est certainement pour ça que j'adhère a l'esprit gothique )

C'est très bien dit.






Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Pourquoi tant de violence ?   Mer 14 Nov 2012 - 11:45

L'homme a toujours été violent je pense. Ce n'est ni une nouveauté ni une exclusivité de notre époque. Elle nous saute simplement plus facilement aux yeux car on a accès à toute la violence du monde à travers les médias.

Mais ce ne sont pas les films qui poussent les gens à être violent. Ca donne peut être des idées à certains, mais ce sont une minorité. Les gens ont ça en eux, ou pas.






Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ange Ténébreux
Ange Ténébreux
Masculin Messages : 2994
Réputation : 6
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 33
Localisation : dans une petite bulle en compagnie de ma petite Fée
Humeur : wouaouw
MessageSujet: Re: Pourquoi tant de violence ?   Jeu 15 Nov 2012 - 21:49

oui c'est clair que ces films ne font que répondre à une demande qui était déjà présente. En aucun cas, ce sont les films qui ont déclenché tout ça.

Je suis aussi de l'avis de Draven concernant l'Homme moderne dans toute sa splendeur. Bad Wolf tu as raison, ce n'est pas nouveau que l'Homme a un sérieux problème avec la violence. Mais la différence avec avant, c'est que maintenant plus aucune violence ne choque les gens. C'est rentré dans les "banalités" de la vie quotidienne.

Avant aussi il n'y avait que peu de monde pour être choqué par la violence de l'Homme, mais là ce qui choque c'est justement qu'il n'y a plus personne qui soit choqué et encore pire, les gens recherchent maintenant la violence comme une distraction. Je pense que c'est ce point précis qui est le plus grave.







☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]La neige. C'est de la lumière dont la terre est couverte. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Des franges d'écume sur les rochers. Un vol de papillons blancs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.miroirauxfees.com
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Pourquoi tant de violence ?   Jeu 15 Nov 2012 - 22:36

Mitsukai Dunkel a écrit:

Avant aussi il n'y avait que peu de monde pour être choqué par la violence de l'Homme, mais là ce qui choque c'est justement qu'il n'y a plus personne qui soit choqué et encore pire, les gens recherchent maintenant la violence comme une distraction. Je pense que c'est ce point précis qui est le plus grave.

ça non plus c'est pas nouveau. Les jeux du cirque, les exécutions publiques, les gens qui ralentissent devant un accident de voiture. Et là, c'est pas "pour de faux" c'est la réalité, en direct live. Les romains trempaient des mouillettes dans le sang des gladiateurs car c'était réputé aphrodisiaque.

Et là, je ne parle que de souffrance humaine, mais on peut rajouter tous ce qui est combat de chiens, tauromachie etc.

L'Homme aime voir la souffrance des autres depuis toujours.






Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Pourquoi tant de violence ?   Ven 16 Nov 2012 - 0:47

(En préambule, je tiens à m'excuser de la longueur affligeante de ce message. Merci à ceux qui auront le courage de me lire.)

(Et je précise également que ce message ne s'adresse à personne en particulier, il n'est que mon avis sur un sujet que je connais bien, dans le but, évidemment, de partager une opinion différente.)

En tant que grande amatrice de films de genre, je vais donner mon avis.
Déjà, je tiens à dire que je ne regarde pas des films d'horreur ou assimilés pour avoir le plaisir de voir des gens mourir. Cela ne m'intéresse pas. Les (bons) films d'horreur ne parlent jamais que de nous-mêmes, nous qui sommes humains et de fait, des êtres sans grâce.
Shakespeare en écrivant Titus Andronicus était un peu dans cette démarche : la violence peut être belle. C'est la noirceur de l'être humain, la noirceur qui peut surgir au moment où l'on s'y attend le moins. Nous sommes sur une corde raide. Goya n'a-t-il pas peint Chronos en train de dévorer ses enfants ? Tout ça participe de la même idée : l'horreur et la beauté peuvent se rejoindre. Via l'horreur, on transcende nos peurs, on sublime l'horreur.

Les films d'horreur ne sont pas là que pour montrer des horreurs (justement) ou des gens en train de crever. Les films Universal de l'âge d'or d'Hollywood, par exemple, qui étaient alors considérés comme le summum de l'horreur, ne parlent avant tout que d'amour, d'exclusion ou de l'incapacité à taire sa partie animale. Les monstres sont des exclus, des éclopés de la vie que les "gens biens" évitent comme la peste.
Les slashers, qui sont pour certains le degré zéro du cinéma de genre... (un tueur, un lieu unique, des gamins qui vont crever et la dernière d'entre eux qui va se rebeller) ont pourtant quelque chose du conte : le boogeyman remplace le Grand Méchant Loup dans la forêt et celui qui n'agit pas selon le code, tel le petit chaperon rouge qui changera de chemin, se verra punir.
Quand Romero réalise La nuit des morts-vivants dans les années 60, il ne fait pas qu'un film d'horreur. Il parle de la société et de ses travers, de sa bêtise : ce n'est pas un hasard si le héros (noir) n'est pas tué par les zombies mais par les flics (blancs) qui voient en lui une menace.
Les bons films d'horreur nient l'idée même du divertissement de masse, les plaisirs pascaliens, en somme.

Il suffit de parler aux fans de films d'horreur - les vrais, ceux qui ont un minimum d'intelligence, parce qu'il y a des crétins partout -, pour se rendre compte qu'il y a une vraie décharge d'adrénaline à se faire peur. Finalement, les films d'horreur, ce serait un peu comme retourner en enfance (pour les plus malheureux d'entre nous). On joue avec sa peur. Certains comparent ça aux montagnes russes.

Et contrairement à la croyance populaire, les fans sont à même de faire la différence entre réalité et illusion. Je n'ai jamais vu un seul fan de films d'horreur se réjouir d'une affaire morbide qui se passe à deux pas de chez lui. Ils ne sont pas insensibilisés, ne considèrent pas la violence comme un acte banal.
Un psychologue disait récemment que si on avait peur devant un film d'horreur, qu'on craignait tel ou tel passage, qu'on riait à la fin, c'était justement parce qu'on a cette capacité à se mettre à la place de l'autre.
Il y a des exceptions partout. Un jour qu'on regardait un film d'horreur que nous n'avons pas terminé, un des types que je ne connaissais pas dans la salle - nous étions 7 - a brusquement dit : "c'est dommage quand même que la fille soit droguée, on ne l'entend pas crier". Moi et les 5 autres, qui avons des années de visionnage de films d'horreur, nous sommes tous regardés, un peu flippés. Ce type est un cas à part et sera malheureusement l'exemple pris pour dénoncer les pseudo-ravages des films de genre.

Mandragore évoquait Saw et justement, on atteint là une idée qui ne me plait guère : la surenchère. Le premier Saw est un bon film parce qu'il est bien écrit. Les suivants ne font que mettre en place des dispositifs dans le seul but de choquer. C'est à celui qui inventera la mort la plus dégueulasse pour que les fans de la série s'éclatent. Ce sont des torture-porn et je hais les torture-porn, car non seulement c'est lassant, mais en plus c'est nier la douleur et la souffrance. La plupart des amateurs du genre que je connais passent leur chemin dès qu'ils voient du torture-porn, parce que ce sont, en règle générale, de mauvais films.

Rob Zombie, paradoxalement, montre des scènes graphiques dans ses films et pour le coup, je suis entièrement d'accord avec lui. Il racontait dans un entretien qu'il fallait se rappeler que quand quelqu'un se fait tuer, il vomit, il saigne, il hurle. Quand Eli Roth a fait Hostel (qui est, pour le coup, très mauvais), c'était pour exorciser une terreur qui l'avait pris à la vision d'un documentaire sur le trafic d'organes.
Et c'est là le point important : qu'est-ce qui vaut le mieux ? Rappeler qu'un être qui souffre, c'est moche à voir, c'est laid et atroce ? Ou bien ce scénariste de films tout public où les méchants pas beaux vont buter le garagiste du coin, d'une façon totalement gratuite, sans effusion de sang, qui banalisent l'acte même de tuer ? " Un homme vient de mourir mais tout le monde s'en fout. Plan cut et la scène suivante, tout le monde se marre.
J'ignore encore qui est le plus honnête dans sa démarche, mais j'ai mon idée là-dessus.
Même les plus grands réalisateurs ont utilisé la violence brute. Un Peckinpah, par exemple.

Les amateurs de films d'horreur - et j'en connais quelques uns -, ont différentes motivations pour regarder des films.
Certains se défoulent et oublient leur mauvaise humeur. D'autres apprivoisent un peu plus l'idée de la mort. La plupart, comme je l'ai déjà écrit, cherchent à avoir peur (ce qui est appuyé par des psychologues américains).
C'est aussi une manière de se confronter à soi-même. Faire face à la part sombre de notre être, nos pulsions morbides. "L’ombre est quelque chose d’inférieur, de primitif, d’inadapté et de malencontreux, mais non d’absolument mauvais." comme dit mon cher Jung.
Ceux qui la nient sont les premiers à regarder les couvertures du Nouveau Détective en disant combien c'est atroce... n'empêche qu'ils restent devant pendant trente plombes.
Qu'est-ce qui a fait écrire King, Poe, Brite... ? Le cinéma de genre se nourrit des horreurs du monde pour mieux la transcender. Les films de genre sont le poil à gratter dans le consensuel ambiant.
Et bien sûr, je parle des films d'horreur d'intérêt, pas de tous ces films qui sortent d'une usine dans le seul but d'amasser du fric, comme pas mal de films hollywoodiens actuellement. Des films sans âmes, des produits de consommation, inoffensifs.

Et non : les amateurs ne sont pas des psychopathes en puissance. Aucun de ceux que je connais n'a jamais eu l'envie d'aller buter son voisin ou de voir un petit chat se faire rouler dessus. Pour les plus jeunes, certains n'ont aucune culture cinématographique et regardent ce genre de films comme ils zappent sur les chaines de télé. Clairement pas la même démarche mais elle est symptomatique de notre époque.

On traite souvent l'amateur de films de genre de pervers, de psychopathe en puissance, de demeuré. Honnêtement, la vraie dégueulasserie, à mon sens, ce sont toutes ces émissions de télé-réalité stupides, ces jeux télé et ce voyeurisme ambiant, qui nous plongent la tête sous l'eau.








Dernière édition par Foxglove le Ven 16 Nov 2012 - 3:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Pourquoi tant de violence ?   Ven 16 Nov 2012 - 1:23

Foxglove : +1. Tu as dit tout ce que je pense des films de ce genre, et tu l'as très bien dit. Je suis d'accord avec toi d'un bout à l'autre.






Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Pourquoi tant de violence ?   Ven 16 Nov 2012 - 1:51

C'est chouette que nous soyons sur la même longueur d'ondes à ce sujet !
(Et merci de m'avoir lue, parce que j'ai vraiment craint que la longueur de ce message - je ne pensais pas écrire un tel pavé - ne rebute plus qu'autre chose.)






Revenir en haut Aller en bas
avatar

Reflet de bronze
Reflet de bronze
Féminin Messages : 2345
Réputation : 7
Date d'inscription : 19/09/2009
Age : 30
Localisation : Sur la face cachée de la Lune
Humeur : Ethérée
MessageSujet: Re: Pourquoi tant de violence ?   Ven 16 Nov 2012 - 10:38

Moi, je maintiens que les films d'horreur sont des horreurs justement, mais ce n'est que mon avis.

Les gens qui aiment ce genre ne sont peut être pas des psychopathes, mais ça ne change pas que je trouve ça effrayant, ce côté "gore" de la nature humaine.

Comme le dit Bad Wolf, l'homme a toujours aimé voir la souffrance, et franchement, je ne vois pas ce que ça a de rassurant, et je pense que c'est se voiler la face que de dire "tant mieux, car les films, au moins, ce n'est pas réel".

C'est comme le fait de regarder des films porno parce qu'on est pas heureux avec sa femme/son mari. On a la conscience tranquille, car il n'y a pas "adultère", mais ce n'est qu'une vaste hypocrisie, à mon sens.








☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆

 ~~   Séléné Sombre   ~~ 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Pourquoi tant de violence ?   Ven 16 Nov 2012 - 10:53

Que tu n'aimes pas les films d'horreurs, parce que ça te plait pas, c'est ton droit.

Mais faire l’amalgame entre aimer les films d'horreurs et être dérangé et violent, c'est un préjugé très facile je trouve.

Tu es inscrite sur un forum gothique, est ce que tu es sataniste ? Est ce que tu aimes sacrifié des animaux dans des cimetières ? Ce sont des clichés également.

Accuser les films d'horreurs, ou le porno, ou les jeux vidéos, Internet, ou autre chose, du mal qui ronge nos sociétés, c'est facile. La violence a toujours été là, et les humains n'aiment pas reconnaitre leurs pulsions, dans leur grande arrogance à se croire supérieur à la Nature.

Alors toutes les excuses sont bonnes. Mais les amateurs de films d'horreurs ne passeront pas plus à l'acte qu'un geek accroc à ses jeux. Pour la majorité en tout cas.

Ce sont des dérivatifs, des métaphores. Comme les contes l'étaient autrefois.

Quant à l'hypocrisie, on peut très bien le dire dans l'autre sens. L'Homme étant fasciné par la mort en général, et habité par toutes sortes de pulsions, comme le bon mammifère qu'il est , se cacher derrière une soi disant grandeur humaine qui nous immunise contre les dites pulsions est un mensonge qui frustre l'homme.






Revenir en haut Aller en bas
avatar

Reflet de bronze
Reflet de bronze
Féminin Messages : 2345
Réputation : 7
Date d'inscription : 19/09/2009
Age : 30
Localisation : Sur la face cachée de la Lune
Humeur : Ethérée
MessageSujet: Re: Pourquoi tant de violence ?   Ven 16 Nov 2012 - 11:08

Bad Wolf a écrit:

Mais faire l’amalgame entre aimer les films d'horreurs et être dérangé et violent, c'est un préjugé très facile je trouve.
je ne fais pas l'amalgame, je pense juste que c'est hypocrite de dire qu'il vaut mieux regarder un film d'horreur parce qu'au moins, ce n'est pas réel.


Citation :
Tu es inscrite sur un forum gothique, est ce que tu es sataniste ? Est ce que tu aimes sacrifié des animaux dans des cimetières ? Ce sont des clichés également.
quel rapport entre le gothique et les films d'horreur? Les clichés? Ok, mais quand même... comparer un état d'esprit à un genre cinématographique, je n'adhère pas du tout. Pour moi, ça n'explique rien.


Citation :

Accuser les films d'horreurs, ou le porno, ou les jeux vidéos, Internet, ou autre chose, du mal qui ronge nos sociétés, c'est facile. La violence a toujours été là, et les humains n'aiment pas reconnaitre leurs pulsions, dans leur grande arrogance à se croire supérieur à la Nature.
Je n'accuse pas tout ça d'influer sur la nature humaine,j'accuse la nature humaine d'être capable de créer tout ça, nuance.


Citation :

Alors toutes les excuses sont bonnes. Mais les amateurs de films d'horreurs ne passeront pas plus à l'acte qu'un geek accroc à ses jeux. Pour la majorité en tout cas.
Il n'est pas question de passage à l'acte, mais de ce qu'on a dans la tête. Encore une fois, c'est comme le mec ou la femme qui rêve de se coincer tout ce qui passe, et se dit "je trompe pas mon/ma conjoint(e), puisque je ne passe pas à l'acte" C'est de l'hypocrisie.


Citation :
Ce sont des dérivatifs, des métaphores. Comme les contes l'étaient autrefois.
C'est justement ça qui m'inquiète, le besoin de dérivatifs de ce genre.


Citation :

Quant à l'hypocrisie, on peut très bien le dire dans l'autre sens. L'Homme étant fasciné par la mort en général, et habité par toutes sortes de pulsions, comme le bon mammifère qu'il est , se cacher derrière une soi disant grandeur humaine qui nous immunise contre les dites pulsions est un mensonge qui frustre l'homme.
Là, ce que tu dis est malheureusement très vrai, je suis d'accord avec toi.







☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆

 ~~   Séléné Sombre   ~~ 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Pourquoi tant de violence ?   Ven 16 Nov 2012 - 11:24

Mais on a jamais dit que c'était mieux, on a dit que c'était différent. A priori, les adultes sont censés faire la différence entre le réel et la fiction. Et comme la dit Foxglove, les bons films d'horreur n'ont pas besoin d'exposer la torture pour être efficace.

Je ne rapproche pas le gothique des films d'horreurs. L'un est plus une philosophie de vie, et l'autre un support fictif. Je disais juste que des clichés il y en a pour tout et que ce n'est pas la peine de tomber là dedans, sinon on commence à juger tout et n'importe quoi sur des critères faussés.

Eh bien, je pense qu'il faut mieux créer un film d'horreur que d'aller assassiner son voisin.

On a ce genre de pulsions parfois. Qui nous empoisonne. L'art quel qu’il soit est un moyen d'exorciser tout ça. Je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas créer sur la souffrance, pour la dénoncer, la sublimer, la reconnaitre ou diminuer la sienne.
Une œuvre fait de mal à personne, et si tu ne te retrouve pas dedans, tu te tournes vers autre chose simplement.
Mais si on condamne les films d’horreurs, il faut le faire aussi pur les livres et tous arts sombres. Dont certaines peintures magnifiques.

Et bien, justement, personne a le droit de juger quelqu’un pour ce qu'il a dans la tête. Quelqu’un de sain d'esprit peut imaginer plein de choses sans faire de mal à personne.
Là je suis désolée mais juger une personne sur ces pensées, c'est révoltant. C'est bien l'une des seules libertés qu'il reste, celle de penser.
Si j'ai envie de me foutre la trouille devant un film d'épouvante, ou calmer ma colère sur une série policière c'est mon droit. Ca va pas me pousser à allrer attaquer des petits nienfants.
On juge les gens sur leurs actes, pas sur leurs fantasmes, idées, pensées ou rêves. Ou cauchemars en l’occurrence.

Et ceux qui passent à l'acte sont rarement ceux qui aiment ce genre de choses.Car ça ne leur apporte pas ce qu'ils recherchent.

L'homme a besoin de métaphores pour expliquer le monde qui l'entoure. A moins d’habiter sur la planète des Bisounours, le monde étant sombre et dangereux, la nature humaine également, les métaphore sont naturelles.

Elles enseignent la prudence. Il faut supprimer les contes aussi ? Mais que le monde va être triste, avec la violence qui l’habite et aucun moyen de l’apprivoiser par la fiction.
Tu devrais plutôt t'inquiéter le jour où les dérivatifs n’existeront plus. Car dans ce cas là, il n'y aurait plus d'avertissements ni de barrage.

Alors à moi que l'Homme change, et le monde avec lui, je pense qu'utiliser l'art pour se défouler, se distraire et se mettre en garde, ça restera utile et nécessaire.






Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Pourquoi tant de violence ?   Ven 16 Nov 2012 - 15:00

Bon, j'aurais plein de choses à répondre mais je n'ai pas trop le temps (des courses je dois aller faire comme dirait Yoda) mais en l'état, je suis plus que d'accord avec tout ce qu'a écrit Bad Wolf et je ne sais pas si j'aurais quelque chose à rajouter après son message.

Je dis juste, en rapport à la phrase de Séléné qui pense que c'est hypocrite de regarder un film d'horreur parce que ce n'est pas réel (j'aurais du citer, ça m'aurait évité de tout réécrire) : non, justement. C'est la force de l'art, de la création : quand je regarde un film, quand je lis un livre, cela est réel. C'est un monde qui devient tangible. Ce qui se passe sur l'écran, ce qui est écrit sur cette page a plus de réalité que ce qui se passe à l'extérieur. Lire, voir un film, c'est vivre.

Un bon film d'horreur est la somme de toutes les peurs. The Descent de Neil Marshall, par exemple... pourquoi ce film est si réussi ? Le spectateur lambda dira "ouais, c'est des filles qui font de la spéléo, qui vont se retrouver coincées sous terre et qui vont tomber sur des monstres. Point".
Hé bien non.
The Descent parle de toutes les peurs primales : la peur du noir, la peur de l'enfermement, la peur de la dévoration, la peur de l'inconnu, symbolisé par ces êtres difformes. La caverne peut être vue comme une métaphore, celle du ventre de la Mère. Les jeunes femmes ne font pas que se battre contre l'inconnu, elles retournent à un stade primale où l'humanité se dénude.
Preuve que le cinéma d'horreur peut être intelligent, peut avoir des messages à faire passer et n'est pas qu'un spectacle immonde pour les gens aimant les spectacles immondes.

Je regarde des films d'horreur et je hais de toute mes forces la corrida. Je hais les combats de chiens, de coqs, d'animaux. C'est comme le fait de fumer : un pacte passé avec soi-même, en toute connaissance de cause. Regarder des films d'horreur ne fait pas de ceux qui les regardent des monstres.
Proust, tiens, Proust et son élégance. Pour pouvoir jouir, il fallait qu'il regarde des combats de rats. Il lui fallait de la violence. Oui, c'est dégueulasse. Est-ce qu'il a écrit des horreurs pour autant ? Juste une preuve que la violence et la démesure peuvent se cacher sous les vernis les plus brillants.

Et le rapport aux contes est essentiel. Beaucoup de gens ont une vision faussée des contes. La faute aux studios Disney. Les contes ne sont pas des petites choses innocentes qui se terminent bien pour le plus grand plaisir de tous. Les contes, à la base, sont d'une noirceur épouvantable, on n'y parle que de viols, de mutilations, de cannibalisme, de mort.
Avant que la Belle au bois dormant ne soit adoucie par la vision d'un Perrault (et dans une moindre mesure, par les Grimm), le prince qui passait par là n'embrassait pas la jeune fille pour la réveiller. Il la violait tandis qu'elle dormait, parce qu'elle était décidément trop belle.

On ne croirait pas que ma mère aime les films d'horreur. Elle adore les univers de Beatrix Potter, les petits contes charmants et Le vent dans les saules et à côté, elle réussit à être carrément émue par le personnage de Jason dans Vendredi 13, parce que c'est juste un pauvre gosse qui a perdu sa mère.
Elle commençait à se sentir honteuse d'apprécier ce genre de films. On lui a fait comprendre qu'il n'y avait nul besoin de se sentir honteuse. L'homme est complexe, plein de nuance. En terme de création, il n'y a pas d'interdits, pas de tabous. On a le devoir de parler de tout, de l'ombre et des cauchemars et des pulsions de violence. Le nier me semble, encore une fois, dangereux. Je me méfie bien plus des gens qui se targuent de ne pas regarder de films d'horreur, de ne pas avoir des pensées noires, qui donnent à voir un monde lisse et dénué de toutes nuances. Celui qui regardera des films d'horreur et verra toute sa colère fondre au soleil me semble plus équilibré, si je puis dire, que celui qui fermera les yeux en disant que tout cela est trop horrible. C'est une négation pure et simple de tout ce qui fait la force de l'art, de la création et celle de l'homme.
Et je ne te vise pas en particulier en écrivant cela, Séléne, il y a que j'ai déjà eu ce genre de discussion dans le passé.
Bref, je ne crois pas avoir grand-chose à rajouter - même si ça me rend bavarde tout ça - après le message de Bad Wolf.






Revenir en haut Aller en bas
avatar

Reflet de niveau 5
Reflet de niveau 5
Masculin Messages : 1607
Réputation : 5
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 49
Localisation : dans les ténébres
Humeur : moral a 0
MessageSujet: Re: Pourquoi tant de violence ?   Sam 17 Nov 2012 - 12:20

J'ai vu et entendu une fois un jeune de 16/17 ans qui demandait a quelle film d'horreur appartenait l'image qu'il avait devant lui voulant aller louer le film de suite ... le mec était devant une photographie de survivants des camps de la mort avec en arrière plan les charniers .... j'en suis resté sur le c.l . Ce jeune avait l'air tellement branché film gore et horreur qu'il ne faisait plus la difference entre réalité et fiction ... Bref j'ai bouffé du film d'horreur mais maintenant rien de nouveau , plus de scenriis qui tiennent la route , tout est prétexte a une effusion d'hémoglobine ... les film je me les fait dans ma tête avec un bon livre mon imagination me donne des images suffisante parfois pour faire peur a quiconque







☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Pourquoi tant de violence ?   Sam 17 Nov 2012 - 14:07

Y a des crétins partout Draven. C'est pas pour ça que tous les fans d'horreur réagissent ainsi. Faut pas faire de généralité.

Sinon, j'avoue aussi préféré les romans d'horreurs aux films, car je suis plus sensible aux mots qu'aux images.

Foxglove : tu as fini de me convaincre de voir the Descent.






Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Pourquoi tant de violence ?   Sam 17 Nov 2012 - 14:49

Il y a des jeunes qui n'ont absolument aucune culture, et qui n'ont aucune curiosité. Par exemple, je suis déjà tombée sur des jeunes qui me disaient qu'ils ne regardaient pas les vieux films (c'est souvent en noir et blanc, par exemple ou parce que les effets spéciaux sont nuls) et qu'ils ne pouvaient pas connaître telle ou telle chose parce qu'ils n'étaient pas nés (soit le cliché qui m'agace au plus haut point). Mais comme le dit Bad Wolf, de telles lacunes et un tel manque de curiosité ne viennent pas uniquement des amateurs de films d'horreur.

Bad Wolf, pour toutes les raisons citées plus haut, j'aime vraiment beaucoup ce film. Tu me diras ce que tu en penses ?






Revenir en haut Aller en bas
avatar

Reflet de niveau 5
Reflet de niveau 5
Masculin Messages : 1607
Réputation : 5
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 49
Localisation : dans les ténébres
Humeur : moral a 0
MessageSujet: Re: Pourquoi tant de violence ?   Sam 17 Nov 2012 - 15:04

Je suis d'accord avec vous sur le fait du manque de culture des certaines personnes ... et ne mets pas tout les fans de ce genre de film dans le même panier tous et toutes ne sont pas faibles d'esprit







☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Pourquoi tant de violence ?   Sam 17 Nov 2012 - 15:39

Je me rappelle quand j'avais été voir le Marie-Antoinette de Sofia Coppola : dans la file, il y avait deux femmes ; l'une d'elle demandait "Marie-Antoinette, c'est pas celle qui a été décapitée par son mari ?".
Véridique. Et là quand même, on ne peut pas s'empêcher de tiquer.
Je ne suis pas du genre à dire "quel(le) niais(e), il/elle ne connait rien... !". J'essaie de ne pas être trop catégorique à ce sujet, pour ne pas devenir intolérante.
Non, ce qui m'énerve, c'est le manque de curiosité. Quand, par exemple, je vois des filles prétendre aimer Lewis Carroll et qui ne savent même pas que Lewis Carroll est un pseudonyme, j'ai envie de leur demander pourquoi elles ne creusent pas plus loin. Pourquoi ce manque de curiosité, de faim ?






Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Pourquoi tant de violence ?   







Revenir en haut Aller en bas
 

Pourquoi tant de violence ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» POURQUOI TANT DE HAINE ?
» Pourquoi tant de haine...!?!???
» Hetalia la conspiration. Pourquoi tant de haine ?
» Coup de gueule pourquoi tant de gens malhonnêtes
» [Les Simpson] Pourquoi autant de haine envers Disney?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Aside : Through the Looking-glass :: Le Grand Salon :: Discussions :: Grandes et petites réflexions-