Forum de discussion pour tous ceux qui se sentent à part, qui sont indigos, qui ont envie de parler magie, féerie, musique, livres, légendes, celtique etc...
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionGroupes

Partagez | 
 

 esthétisme et superficialité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité


Invité
MessageSujet: Re: esthétisme et superficialité   Mar 21 Déc 2010 - 11:49

Tu as raison Kuroi, je pense que nous aurions du définir les termes dès le début.

Esthétique: 1. Qui a rapport au sentiment, à la perception du Beau; 2. Qui a une certaine beauté, grâce; 3. Qui entretient la beauté du corps ou du visage; 4. Théorie du Beau, de la beauté en général et du sentiment qu'elle fait naître en nous; 5. Ensembles des principes à la base d'une expression artistique, littéraire, etc... visant à la rendre conforme à un idéal de beauté; 6. Harmonie, beauté d'une forme d'art quelconque; 7. discipline visant à la conception des objets selon des critères de beauté, d'impact visuel, mais aussi d'usage.

Superficiel: 1. Qui est limité à la surface, à la partie extérieure de quelque chose; 2. Qui ne va pas au fond des choses, incomplet, non approfondi.

La définition répond à ton interrogation sur le fait qu'il y ait des modèles esthétiques. L'Esthétisme est également une philosophie théorisée depuis Platon avec comme sujet, qu'est ce que le Beau. Il existe donc des concepts et des modèles.

Je suis d'accord avec toi lorsque tu dis que nous sommes différents, cependant nous sommes également identiques. Ce que nous appelons l'individualité n'est qu'un terme inventé par une société pour nous faire croire en notre unicité. Je ne nie pas non plus que nous sommes tous uniques, je dis simplement que nous avons également un fond commun crée par les conditionnements (dont font partis les modèles esthétiques) et c'est ce qu'on appelle le "moi extérieur".

Pour ton exemple des femmes dans la rue. Leurs vêtements sont sans doute identiques mais leur identité est en elles, à l'intérieur, sous le superficiel, dans le "moi intérieur".

Je rappelle bien que c'est à chacun de décider ou non de suivre un modèle à partir du moment où l'on est conscient de l'existence de ces modèles.
Si c'est un modèle, c'est parce qu'une majorité (aujourd'hui, les grands patrons) l'a décidé. C'est comme la notion de Beau: Qui juge si un tableau est universellement beau? Qui juge de la beauté d'un film? etc... La majorité.

On ne parle pas de critère comme "bon" ou "mauvais", ce sont des jugements de valeurs qui n'ont pas leur place ici. Idem lorsque tu dis que les gens sont sans doute des imbéciles, le sujet n'est pas là.

Il est vrai que l'on parle de modèles de beauté, d'esthétisme, mais tu constates toi même que cela amène forcément des modèles de pensées puisque l'Esthétisme est un courant de la philosophie.

J'insiste sur le fait que les modèles existent depuis la nuit des temps et qu'ils existeront toujours, ce n'est pas un problème, c'est un besoin inhérent de notre condition.

Être conditionné n'empêche pas de connaître son propre "moi". Je répète qu'il faut être conditionné pour grandir et se construire. Le "moi" intérieur, l'âme, n'est pas conditionné. Il faut faire un équilibre entre le moi extérieur conditionné par nature et le moi intérieur. C'est ainsi que l'on devient soi même. Mais cela ne se fait pas sans travail et sans remise en question permanente. Quant à tes exemples sur les nazis,la jeunesse a effectivement été conditionnée mais en réalité on a joué avec leur Foi pour leur faire croire à une nouvelle religion. Mais les formes de conditionnement ne sont pas le sujet ici.

Ma conclusion est bien résumée dans ta fin. L'Esthétique ne fait pas tout, mais il joue sur le moi extérieur et tant que nous avons un corps, c'est une pièce de notre construction identitaire. Les modèles sont donc relativement importants.

(j'ai l'impression de n'écrire que des gros pavés
Very Happy )






Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: esthétisme et superficialité   Ven 24 Déc 2010 - 18:14

Moi, je me pose juste une petite question, et c'est en parlant avec Flocon que ça m'est venu: Fallen Angel dit qu'on a besoin de modèles.

Pourquoi devrait-on avoir des modèles imposés? car c'est bel et bien ce qui nous est proposé (et surtout aux femmes), des modèles imposés.
Pour se construire, "identitairement", on est pas assez "grands" pour se choisir les modèles qu'on veut, sans qu'on nous dise: "ah, toi, ça va, tu ressemble à Machin, alors c'est bon" "ah non, toi, t'es pas comme il faut, alors t'es moche"?






Revenir en haut Aller en bas
avatar

Ange Ténébreux
Ange Ténébreux
Masculin Messages : 2994
Réputation : 6
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 33
Localisation : dans une petite bulle en compagnie de ma petite Fée
Humeur : wouaouw
MessageSujet: Re: esthétisme et superficialité   Ven 24 Déc 2010 - 18:26

c'est pas faux ça, je veux bien que la notion de modèle puisse potentiellement aider à se trouver, mais ce n'est certainement pas si ces modèles deviennent des critères de jugements et de classification.

Donc, comme je ne pense pas que ceci soit faisable, je suis contre les modèles qui génèrent toute cette classification des gens et donc en faisant souffrir nombre d'entre eux.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.miroirauxfees.com
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: esthétisme et superficialité   Dim 26 Déc 2010 - 9:46

D'accord avec ce que dit Idéfix aussi.

Tiens, ça me fait penser à hier ou avant hier, je me déconnecte de hotmail, et comme d'habitude, je tombe sur les pages "people" et en gros, il est écrit, inratable: "votez pour l'héroïne de jeu vidéo la plus sexy"... c'est ça les modèles qui nous sont nécessaires? peuh! nécessaire à la libido détractée des hommes, oui!






Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: esthétisme et superficialité   Dim 26 Déc 2010 - 11:56

Et oui, la chose que nous pouvons critiquer ou remettre en question est bien le choix de ces modèles. Ils sont les reflets de la société et évoluent avec elle. Ils nous sont pas nature imposés mais nous pouvons toujours les contester.






Revenir en haut Aller en bas
avatar

Reflet de bronze
Reflet de bronze
Féminin Messages : 2345
Réputation : 7
Date d'inscription : 19/09/2009
Age : 30
Localisation : Sur la face cachée de la Lune
Humeur : Ethérée
MessageSujet: Re: esthétisme et superficialité   Ven 31 Déc 2010 - 12:20

Encore heureux qu'on puisse les contester, mais pour ce que ça sert Suspect






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

esthétisme et superficialité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Aside : Through the Looking-glass :: Le Grand Salon :: Discussions :: Grandes et petites réflexions-