Forum de discussion pour tous ceux qui se sentent à part, qui sont indigos, qui ont envie de parler magie, féerie, musique, livres, légendes, celtique etc...
 
AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexionGroupes

Partagez | 
 

 Réflexion sur un poème de Ronsard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Reflet de bronze
Reflet de bronze
Féminin Messages : 2345
Réputation : 7
Date d'inscription : 19/09/2009
Age : 30
Localisation : Sur la face cachée de la Lune
Humeur : Ethérée
MessageSujet: Réflexion sur un poème de Ronsard   Mer 19 Mai 2010 - 11:29

En cherchant un poème pour le sujet "Vos poèmes préférés", j'ai repensé à celui ci, et voici la réflexion qui m'est venue: ce poème, s'adressant à une femme, n'est-il pas un tantinet "sexiste", classant la femme comme objet qui doit profiter de sa jeunesse et de sa beauté, vite vite, avant que tout ça ne se finisse et qu'elle soit "bonne à jeter"?

A Cassandre

Mignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avait déclose
Sa robe de pourpre au soleil,
A point perdu cette vesprée
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au votre pareil.

Las ! voyez comme en peu d'espace,
Mignonne, elle a dessus la place,
Las, las ses beautés laissé choir !
O vraiment marâtre Nature,
Puisqu'une telle fleur ne dure
Que du matin jusques au soir !

Donc, si vous me croyez, mignonne,
Tandis que vôtre âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté,
Cueillez, cueillez votre jeunesse :
Comme à cette fleur, la vieillesse
Fera ternir votre beauté.




Ronsard

Qu'en pensez-vous?






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Réflexion sur un poème de Ronsard   Mer 19 Mai 2010 - 15:35

ah, j'avais jamais vu ce poème de cette manière, je dois l'avouer, peut-être malheureusement parce que je suis un mec, malgré mes efforts pour soigner ce défaut

Mais en effet, en le relisant avec cette idée, c'est tellement clair! On prend ça pour un message du type "Carpe diem", profite du présent, blablabla

Mais en fait, c'est juste une occasion de rappeler (comme par hasard, à une femme) qu'il faut en profiter tant qu'on vaut quelque chose!






Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Réflexion sur un poème de Ronsard   Mer 19 Mai 2010 - 15:56

Je ne vois pas ce poème comme cela.
Je pense qu'il s'agit plus d'un texte témoin des mœurs de l'époque. N'oublions pas que Ronsard est né au XVIe siècle, en pleine Renaissance, et qu'à cette période le terme "sexiste" n'existait pas. La société était ce qu'elle était. Les femmes devaient être belles pour plaire, l'art aussi devait être "beau". Les notions étaient différentes de celles d'aujourd'hui.
De plus, Ronsard était un fervent défenseur de l'art antique, d'où le titre du poème "Cassandre" (qui est d'ailleurs le prénom de la femme à qui il adresse ce recueil et dont il était amoureux). Ses thèmes principaux semblent être l'amour et le beau et ce poème est pour moi un éloge de la beauté de la femme qu'il aime et par extension de la beauté éphémère de toutes les femmes.








Dernière édition par Fallen Angel le Mer 19 Mai 2010 - 18:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Réflexion sur un poème de Ronsard   Mer 19 Mai 2010 - 16:26

en effet, Oma, tu es peut-être un peu virulente, non?

C'est juste un poème où il vante la beauté de la femme qu'il aime, je ne pense pas qu'il faille tout de suite monter aux créneaux.






Revenir en haut Aller en bas
avatar

Reflet de bronze
Reflet de bronze
Féminin Messages : 2345
Réputation : 7
Date d'inscription : 19/09/2009
Age : 30
Localisation : Sur la face cachée de la Lune
Humeur : Ethérée
MessageSujet: Re: Réflexion sur un poème de Ronsard   Jeu 20 Mai 2010 - 14:20

Ah, merci Dragon, de me soutenir!

Non, je plaisante. Je comprends ce que tu expliques, Fallen Angel, mais je reste quand même "tracassée" par l'idée véhiculée par ce poème.

Fallen Angel a écrit:
Les femmes devaient être belles pour plaire, l'art aussi devait être "beau". Les notions étaient différentes de celles d'aujourd'hui.
Là, par contre, je ne suis pas d'accord, c'est (malheusement) toujours, et de plus en plus, le cas aujourd'hui.

Citation :
est pour moi un éloge de la beauté de la femme qu'il aime et par
extension de la beauté éphémère de toutes les femmes.
ça ne te dérange pas, cette notion de beauté éphémère? [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Réflexion sur un poème de Ronsard   Jeu 20 Mai 2010 - 16:46

Je comprends également ce que tu veux dire Oma Dessala et ce que tu ressens. Je ne mets d'ailleurs pas en doute ta propre vision de ce texte. Mais je vais approfondir un peu les points que tu as relevé.

Lorsque je parle de la notion de "beau", je l'évoque dans le sens de la beauté platonicienne, qui était également l'un des auteurs favoris de la Renaissance. C'est-à-dire que le beau est le bon et le bon se rapproche du Divin. Donc la beauté par extension nous rapproche de Dieu. Aujourd'hui, il est vrai que l'on cherche par dessus tout la beauté, pour plaire et se faire reconnaitre, mais il n'y a plus cette dimension et cette recherche mystique. En cela, cette notion est différente.

Ensuite, je dis que la beauté est éphémère. Cela ne me choque guère puisque c'est l'une des vérité intemporelle de notre condition d'humain. Je le crierai haut et fort s'il le fallait pour refréner cette course à la jeunesse et à la perfection corporelle. Donc, dans la version de Ronsard, je ne vois là qu'un constat philosophique de la notion du temps qui passe.






Revenir en haut Aller en bas
avatar

Reflet de bronze
Reflet de bronze
Féminin Messages : 2345
Réputation : 7
Date d'inscription : 19/09/2009
Age : 30
Localisation : Sur la face cachée de la Lune
Humeur : Ethérée
MessageSujet: Re: Réflexion sur un poème de Ronsard   Ven 21 Mai 2010 - 15:54

Oui, je suis d'accord pour dire qu'il faut penser à remettre ce poème dans son contexte d'époque.

Le problème est en effet qu'aujourd'hui on est loin du mystique, concernant la beauté au sens général.

Pour ce qui est de la beauté éphémère, justement ce qui me chagrine est de ne pas voir le beau ailleurs que dans cette fichue perfection corporelle. Donc, non, la beauté ne doit pas être éphémère! Concernant l'humain, on devrait cesser de conditionner les esprits en disant: ça c'est beau, ça, ça ne l'est pas... la beauté est d'une part subjective et d'autre part intemporelle, je veux dire par là qu'on ne cesse pas d'être beau parce qu'on a des rides ou le corps moins ferme. Le physique ne peut pas être jugé sans tenir compte de l'âme.

Enfin, c'est mon avis.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité
MessageSujet: Re: Réflexion sur un poème de Ronsard   Ven 21 Mai 2010 - 16:31

Effectivement, ta manière de voir les choses est intéressante. Cela me fait réfléchir...
Pourtant, la beauté change avec le temps, tu le précises d'ailleurs très bien, mais cela signifie, en extrapolant, que l'instant d'après n'est plus le même que celui d'avant, même s'il reste un "fil conducteur". Il n'existe plus dans sa totalité. Donc la beauté (que ce soit celle du physique, celle d'un tableau on peut d'ailleurs parler de la patine qui offre une nouvelle vision d'une œuvre...) est un concept qui évolue en permanence, comme l'âme, comme le Tout.
Peut être que le mot "éphémère" n'est pas vraiment adapté dans ce cas. Il nous faudrait parler d'évolution.
Et pour moi "évolution" est incompatible avec "intemporalité".






Revenir en haut Aller en bas
avatar

Reflet de bronze
Reflet de bronze
Féminin Messages : 2345
Réputation : 7
Date d'inscription : 19/09/2009
Age : 30
Localisation : Sur la face cachée de la Lune
Humeur : Ethérée
MessageSujet: Re: Réflexion sur un poème de Ronsard   Ven 21 Mai 2010 - 16:38

oui, effectivement, évolution et intemporalité, ça parait paradoxal... pourtant, ce que j'entendais par intemporalité, c'était que la beauté ne part pas avec le temps, c'est ce que l'on s'ingénie à nous faire croire depuis des millénaires, à nous les femmes.

mais en effet, j'aime bien ton idée d'évolution.

après, le fait est que j'ai un peu du mal avec la notion de temps qui passe, ça a tendance à beaucoup me déprimer.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Réflexion sur un poème de Ronsard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Aside : Through the Looking-glass :: Le Grand Salon :: Discussions :: Grandes et petites réflexions-